Avec des si…

A l’aide de courts scénarios, nous vous mettons sur la piste d’un monde différent… d’un monde qui reste à inventer !!
 
Alors choisissez une petite phrase qui vous inspire et laissez-vous aller à imaginer ce que pourrait être le monde de demain.
 
N’hésitez pas à proposer de nouvelles petites histoires sur cette page pour découvrir ce que les autres en feront !
 
Et si des artistes gouvernaient le monde…?
Et s’il n’y avait plus d’enseignement artistique à l’école…?
Et si j’avais les clés d’un théâtre…?
Et si je devais poser la 1ère pierre d’une politique culturelle…?
Et si on n’avait plus de télé…?
Et si tous les spectacles étaient gratuits…?
Et si tu devais construire les équipements culturels de ta ville…?

Publicités

12 réponses à “Avec des si…

  1. J’aime bien la notion de curiosité : s’intéresser à l’art, la confiture ou au ballon rond, s’intéresser aux autres et être ouvert…
    Est-ce qu’on peut apprendre à être curieux – ou apprendre à quelqu’un à être curieux ? Si c’est – selon moi – à la base de toute action culturelle, comment faire pour que ça se fasse (mieux, plus) à l’école, à la télé, pour tous ?
    je pense aussi qu’on peut être fan de Mozart ET de Friends sans être schizo !

  2. Bonjour JB. Essayons de rester simple, tu as raison ! Je vote pour ! Mais toute la difficulté, c’est de trouver cette voie du milieu où être décomplexé et tolérant ne doit pas empêché d’avoir un regard critique et construit sur la culture et les politiques à mettre en place… c’est tout le paradoxe de notre temps… Peux-tu poursuivre ton idée « Et si la culture devenait simplement un plaisir » ?
    Moi je tente : « Et si la culture devenait simplement un plaisir… on en mangerait tous au petit déjeuner ! »

  3. Et si on arrêtait d’être snob, si un jour on arrêtait de penser qu’une culture était meilleure qu’une autre et qu’il faut absolument la connaître. Si on banissait les notions de devoir et de honte quand à la culture.

    En gros si on disait aux gens : l’important n’est pas de s’intéresser à quelque chose qui soit réputé sérieux, intéressant ou prestigieux, mais de s’intéresser tout court, de se faire plaisir en découvrant des choses.

    Si on venait enfin à se dire que dans la « culture », ce qui importe avant tout c’est la démarche personnelle qui nous pousse à vouloir découvrir des choses.

    Qu’importe l’objet, c’est l’éclectisme et la diversité des sujets abordés qui nous enrichit et nous ouvre l’esprit.

    Un gamin n’a pas envie de lire la princesse de Clèves, aucun problème on lui propose de la littérature japonaise…

    « Vous connaissez tous les romans de Balzac, je connais tous les épisodes de Friends, chic, visiblement on est tous les deux des fans ».

    Si les gens qui prononçaient des phrases telles que « Cooomment ? Tu n’a pas vu cette expo ? » (sur un air choqué) devenaient soudain le modèle du ridicule.

    Si la culture devenait simplement un plaisir…

  4. Si la télé permet de passer un bon moment entre amis ou en famille, c’est une bonne chose. L’un n’empêche pas l’autre… En ce qui concerne Malraux, son erreur est d’avoir réduit la culture à de « grandes oeuvres » mais surtout de ne pas avoir pris en compte les difficultés d’accès à ces oeuvres selon les personnes.. Par rapport au nombre d’heures de diffusion télévisuelle, moi je rêve d’une télévision ambitieuse qui pourrait à la fois satisfaire aux besoins de divertissements et à la fois ouvrir sur des émissions de qualité qui nous informeraient mieux sur le monde et ce qui s’y passe, je rêve d’un journal télévisé qui traite réellement des sujets, sans censure, mais qui nous montre aussi les aspects positifs de ce monde (autrement que Pernaut, s’il vous plait!). Tant de choses existent ! Tant d’initiatives, de courage, mais aussi de guerres passées sous silence.. quand je parle culture, je ne parle pas forcément d’art mais d’un regard juste sur le monde.

  5. Et est ce que penser le monde avec ouverture et sensibilité est l’apanage de la Culture avec un grand « c » ? (cf Malraux et les grandes oeuvres). Et moi devant la télé je ne suis pas passif. C’est un moment que je partage en famille. Il y a même des potes qui viennent à la maison regarder « Nouvelle star ». La télé c’est juste un moyen parmi tant d’autres « d’être avec ». Et ça, en terme d’ouverture, bein c’est déjà pas mal, non ?

  6. nicole siebert

    et si on commencait par eduquer les yeux, …c est principalement par les yeux qu on est stimulés…apercevoir la beauté de voir un morceau de ciel refleté dans une flaque d eau dans la rue, la beauté dans le sourire de quiconque on croise dans la rue, decouvrir la beauté d une simple combinaison de couleur du pull d une amie, se regaler par les couleurs des fruits sur une assiette, tout cela est déja art, on peut le copier, l intervenir, eduquer l ouie, on peut faire de la musique en ecoutant la pluie qui tombe sur differentes parties d un toit, du chant des oiseaux, d un rire d enfant…. la question est retirer les oeilleres aux etres humains… apprendre a lire entre les lignes, apercevoir les nuances…utiliser plus le oui et le je peux, ou meme le pourquoi pas au lieu du non, je ne pourrais jamais ou l impossible ou le je n aime pas ca categorique…
    apprendre a avoir une opinion personnelle, meme si les autres comme groupe pensent autrement ou si la dictee de la mode est une autre… on n aurait jamais eu un van gogh !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s